Nos projets actuels visent à créer ou étendre des aires marines protégées (AMP) dans la mer de Cortès et la péninsule de Basse-Californie au Mexique, les îles Australes et Marquises en Polynésie françaiseles îles Galápagos, le parc naturel de la mer de corail de Nouvelle-Calédonie, le sanctuaire marin des Kermadecs en Nouvelle-Zélande, les îles françaises de Saint-Paul et Nouvelle-Amsterdam, ainsi que les territoires britanniques de Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud et Tristan da Cunha

Nous avons déjà contribué à la création ou à l'extension de plusieurs AMP, et notamment du parc marin de la mer de Corail en Australie, du sanctuaire national marin des Palaos, de l'aire marine protégée de Rapa Nui au Chili, du parc marin national de l'Archipel de Revillagigedo au Mexique, mais aussi des monuments marins nationaux américains Papahānaumokuākea (îles hawaïennes du Nord-Ouest), des îles éloignées du Pacifique et de la fosse des Mariannes. Nos activités ont également concerné des territoires britanniques comme l'aire marine protégée de l'île de l'Ascension, la réserve marine des îles Pitcairn et l'aire marine protégée des territoires britanniques de l'océan Indien

Afficher la carte

Project

Les îles Galápagos

Quick View
Project

Les îles Galápagos se situent à plus de 1 100 km au large de l'Équateur, dans l'océan Pacifique. Cet écosystème, célèbre dans le monde entier, est surnommé le « laboratoire vivant de l'évolution » car il offre un refuge indispensable aux multiples espèces migratrices et présente un niveau d'endémisme unique.

Project

Polynésie française

Quick View
Project

Polynésie française

La Polynésie française détient la plus grande zone économique exclusive contiguë du monde avec près de 5 millions de kilomètres carrés, une superficie équivalente à celle de l’Union européenne. Les eaux polynésiennes possèdent un environnement marin extrêmement riche, avec notamment 21 espèces de requins, des écosystèmes coralliens exceptionnels comprenant 176 espèces de coraux et 1024 espèces de poissons. Projet Héritage Mondial des Océans mené par Pew et Bertarelli a été invitée par le gouvernement de Polynésie française, les maires et les communautés locales des îles Australes, un des cinq archipels constituant la Polynésie française, à collaborer aux efforts de désignation d’une grande aire marine protégée dans les eaux des Australes.

Project

Nouvelle-Calédonie

Quick View
Project

Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, un territoire Français d’outre-mer situé dans l’Océan Pacifique Sud, abrite une vie marine d’une incroyable richesse, avec plus de 1700 espèces de poissons et 473 espèces de coraux. Les eaux de la zone économique exclusive (ZEE) de ce territoire couvrent 1,3 million de kilomètres carrés au sein desquels se trouve l’un des plus grands lagons au monde. En Avril 2014, la Nouvelle-Calédonie a créé le Parc Naturel de la Mer de Corail, couvrant la totalité de la ZEE. Un comité de gestion travaille actuellement sur l’élaboration d’un plan de gestion pour le parc qui définira les différentes zones du parc, leurs usages, et leurs niveaux de protection.

Project

Revillagigedo

Quick View
Project

Revillagigedo

Le paysage écologique et géologique remarquable de l'archipel de Revillagigedo a valu à ce chapelet d'îles de l'océan Pacifique d'être classé en 2016 au patrimoine mondial de l'Unesco. Les quatre îles volcaniques, Socorro, Claríon, San Benedicto, et Roca Partida, situées à 400 kilomètres au sud de la péninsule de Baja, sont parfois appelées les Galapagos mexicaines. Les eaux qui entourent ces îles comptent le plus grand nombre d'espèces de coraux du Pacifique mexicain, qui constituent un écosystème abritant 366 espèces de poissons, dont notamment 26 espèces que l'on ne trouve nulle part ailleurs. Quatre espèces de tortues de mer viennent nicher, se nourrir et se reproduire sur l'archipel, tandis qu'au moins 28 espèces de requins ont été observées dans la région. Les baleines à bosse, à la recherche d'eaux plus chaudes pour mettre bas, élisent domicile dans les eaux de l'archipel de Revillagigedo pendant la période hivernale. 

Project

South Georgia and the South Sandwich Islands

Quick View
Project

South Georgia and the South Sandwich Islands

South Georgia and the South Sandwich Islands lie more than 1,700 kilometers (1,050 miles) from the southern tip of South America in a remote expanse of the South Atlantic Ocean. While mostly uninhabited by humans, the area hosts what could be the single largest concentration of marine species in the world. In the past, the wildlife of South Georgia and the South Sandwich Islands was seriously depleted by overexploitation, mostly in the form of whaling. The Pew Bertarelli Ocean Legacy Project and its partners are exploring the feasibility of enhancing marine protections in the waters around South Georgia and the South Sandwich Islands.