Début des prélèvements au large de l'île de Rapa

Début des prélèvements au large de l'île de Rapa

Nous sommes arrivés à Rapa, une île de Polynésie française qui fait partie de l'archipel des Australes. Après plusieurs jours de mer, il est étrange de revoir la terre.

Rapa est majestueuse, et presque inquiétante car elle se dresse en flèche depuis l'océan avec des falaises abruptes et des pics montagneux très pointus.

© Amelia Connell

À l’approche de Rapa.

Nous avons fait notre première escale au port principal pour les formalités d’entrée. Ensuite, notre équipe s’est mise au travail pour répertorier les formes de vie dans ces eaux qui sont les plus australes de Polynésie française. Nos deux premières plongées ont eu lieu à l'abri du port.

L'océan était un peu agité, et plonger au-delà de ces eaux protégées aurait été trop dangereux. Certains guides décrivent Rapa comme tempérée, sans récifs coralliens, mais nous avons découvert, une fois dans l'eau, que ce n’était pas vraiment le cas.

Les conditions de plongée étaient bonnes, bien que la visibilité en cet endroit ne puisse pas se comparer aux eaux claires et bleues de notre baignade en plein milieu de l'océan. Nous avons observé de grands récifs de corail et beaucoup de limons provenant de l’érosion des terres. Tous les coraux étaient des cornes de cerf, ainsi nommés de par leur ressemblance avec les bois des cerfs. Nous avons rencontré pas mal de poissons, dont les très colorés chromis à zone axillaire noire.

© Ian Skipworth

Chromis à zone axillaire noire et coraux cornes de cerf dans le port principal de Rapa.

Pour le deuxième jour de plongée, nous avons quitté le port et sommes allés de l'autre côté de l'île, au pied d’une falaise magnifique connue sous le nom de baie Puoro. Nous avons passé la plupart de la journée à regarder les phaétons à brins rouges qui volaient en criant autour de la falaise.

L'eau ici est très différente du port : claire, avec une grande variété de coraux et sans limons. Nous avons également vu plusieurs types de poissons, dont un poisson-papillon bicolore que l’on trouve seulement ici, dans les eaux de Marotiri en Polynésie française, ainsi qu’à proximité des îles Pitcairn et de l’île de Pâques. Nous espérons plonger près de Marotiri plus tard au cours de notre voyage.

© Ian Skipworth

Poisson-papillon bicolore près de Rapa.

Notre équipe a plongé en deux groupes, l'un ciblant les invertébrés et l’autre, les poissons. Les deux groupes ont pu compléter leurs prélèvements lors de la deuxième journée. Nous attendons avec impatience les prochaines plongées pour voir ce que nous allons trouver.

America’s Overdose Crisis
America’s Overdose Crisis

America’s Overdose Crisis

Sign up for our five-email course explaining the overdose crisis in America, the state of treatment access, and ways to improve care

Sign up
Quick View

America’s Overdose Crisis

Sign up for our five-email course explaining the overdose crisis in America, the state of treatment access, and ways to improve care

Sign up